Le radon qui risque de pénétrer dans la maison provient en général du sous-sol. Le taux de radon qui s'échappe dépend de la nature de celui-ci. Dans les zones à risque en Belgique, les taux élevés en radon sont en général en relation avec un sous-sol rocheux enrichi en éléments radioactifs, plus rarement avec des déblais et remblais industriels.

Le taux d'émanation de radon à la surface du sol dépendra par conséquent de la composition du sous-bassement rocheux, de sa teneur en éléments radioactifs, de sa structure, et de sa profondeur en-dessous de la surface. Plus le sous-sol rocheux est proche de la surface, plus le risque peut être élevé. Plus la couverture de terrains meubles est importante, plus le risque est probablement réduit.

ly a par conséquent deux façons de procéder avant de bâtir dans une zone à risque d'émanation de radon :

  • ou bien de prendre de toute façon les mesures de protection contre le radon lors de la construction de l'habitation. Voir www.ecoterra.be pour des informations pratiques.
  • ou bien de tester le terrain à bâtir pour le risque de radon. Des mesures simples permettent de mesurer le taux d'émanation de radon dans la parcelle à bâtir, et à partir de là de calculer le risque de radon dans la maison à construire. Le taux d'émanation de radon permet également d'orienter les mesures à prendre lors de la construction de l'habitation afin d'empêcher l'entrée de gaz radon.

Ces mesures ne peuvent cependant n'être effectuées que par des spécialistes.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter :

International Bureau for Environmental Studies (IBES)
La Truchette 8
B-4190 FERRIERES (Belgique)
Tél. 086 434175
E-mail : radon@ibes.be

houses