Pour des informations sur les membranes pare-radon et sur la procédure d’application, voyez: www.ecoterra.be.

Le radon qui risque de pénétrer dans la maison provient en général du sous-sol. Le taux de radon qui s’échappe dépend de la nature de celui-ci. Dans les zones à risque en Belgique, les taux élevés en radon sont en général en relation avec un sous-sol rocheux enrichi en éléments radioactifs, plus rarement avec des déblais et remblais industriels.

Le taux d’émanation de radon à la surface du sol dépendra par conséquent de la composition du soubassement rocheux, de sa teneur en éléments radioactifs, de sa structure, et de sa profondeur en dessous de la surface. Plus le sous-sol rocheux est proche de la surface, plus le risque peut être élevé. Plus la couverture de terrains meubles est importante, plus le risque est probablement réduit.

Il est aisé de se prémunir du radon lors de la construction de l’habitation par le placement sous la construction d’un écran qui empêche le radon de pénétrer dans l’habitation. Cet écran consiste en un film composé d’un complexe de différentes matières plastiques qui bloque le radon dans le sol et l’empêche de pénétrer dans l’habitation.

Cet écran dit membrane pare-radon agit également comme écran de sous dalle pour éviter les remontées capillaires du sol. Elle s’installe de façon identique à un écran de sous dalle.
La membrane pare-radon doit constituer une barrière étanche qui recouvre toute la surface de l’habitation en contact avec le sous-sol de façon à empêcher le radon de s’infiltrer dans les murs et dans le bâtiment. Lors de la mise en place de la membrane, il est nécessaire de veiller à ce que tous les recouvrements soient étanches de sorte à obtenir une étanchéité parfaite vis-à-vis du sous-sol à tous les niveaux.

Pour une protection maximale, il est indiqué de prévoir en plus de la membrane, un système de dépressurisation à mettre en place dans le sol de sorte à permettre au radon qui s’accumule sous la membrane de s’échapper vers l’extérieur. On peut obtenir cette dépressurisation grâce à l’installation d’un puisard qui agit comme le point de captage à partir duquel le gaz peut être ventilé vers l’extérieur. Ce puisard sera placé dans une couche de gravier sous la membrane.

landscape