Pour des informations pratiques concernant la remédiation du radon dans l'habitation, consultez www.ecoterra.be.

Mesures préliminaires
• Avant toute autre opération, il est essentiel de colmater tous les joints et fissures dans les fondations.

Tous les joints et fissures doivent être colmatés, en particulier les joints entre le plancher et les murs ainsi que les entrées de canalisations utilitaires. Les larges fissures peuvent être colmatées à l’aide d’un filler flexible. Les moindres fissures peuvent être recouvertes d’une peinture roofing à base de polyuréthane. Le but est de couvrir de façon étanche toutes les fissures.

house  detailes

Ventilation naturelle du soubassement, vide sanitaire ou cave
Veillez à ce que le vide sanitaire ou la cave soit bien aéré. Le radon qui s’échappe du sol vers l’intérieur de la cave ou du vide sanitaire sera dilué, et par conséquent diminuera le taux de radon dans les pièces habitées. Cette mesure n’est efficace qu’en cas de taux de radon peu élevés.


Mise en dépression du soubassement de l’habitation
Dans le cas de concentrations en radon relativement élevées, une méthode efficace pour diminuer le taux de radon dans l’habitation, consiste à mettre en dépression le soubassement de l’habitation. Cette technique a pour objectif d’inverser la différence de pression entre le sous-sol et l’habitation. Là où l’air est aspiré, on crée une dépression dans le sol, qui se distribuera sous la dalle de sol sur une distance plus ou moins grande en fonction du type de sous-sol.

Pour ce faire, on extrait mécaniquement l’air en un endroit donné sous la dalle de sol. Cette méthode est en général d’une application relativement simple et peu coûteuse. En pratique, il s’agit de placer un collecteur de radon (puisard) en dessous de la dalle de sol et de le raccorder à un système d’évacuation de l’air enrichi en radon vers l’extérieur.
Le système d’évacuation est de préférence activé mécaniquement par un ventilateur.

ventilateur1
L’air sera évacué vers l’extérieur par un tuyau raccordé à l’extracteur (puisard).
ventilateur2
L’extraction peut être activée en plaçant un ventilateur dans le système d’extraction.

Emplacement du collecteur de radon
La méthode de mise en dépression du soubassement peut être appliquée aussi bien en présence d’une cave qu’en l’absence de cave.

1. Habitation avec cave:activez le lien pour des instructions pratiques.
2. Habitation sur terre-plein: activez le lien pour des instructions détaillées.

Raccordement du ventilateur
Le conduit d’extraction est amené vers l’extérieur par l’endroit le plus approprié, à travers les différents plafonds jusqu’en toiture ou de préférence à travers le mur extérieur. Le ventilateur est idéalement placé à l’extérieur.
L’emplacement du débouché est lui aussi très important. Il faut éviter que le débouché se trouve près d’une fenêtre, d’une porte ou d’une grille, car de l’air chargé de radon pourrait refluer dans l’habitation.

Choix du ventilateur il est impératif de toujours opter pour un ventilateur centrifuge. En activant le lien, vous trouverez des informations relatives aux ventilateurs.

Ventilation de l’intérieur de l’habitation


L’amélioration de la ventilation à l’intérieur de l’habitation n’est efficace que pour des concentrations en radon peu élevées.

Elle peut se réaliser soit par une ventilation naturelle à l’aide de grilles, soit par une ventilation mécanique contrôlée qui permet de régler la quantité d’air amené et évacué.

Une augmentation du débit d’air frais cause une diminution de la concentration en radon.
Il est préférable de d’augmenter le taux de ventilation par l’installation d’un système de ventilation mécanique, ce qui permet de mieux contrôler le taux de ventilation, d’éviter des pertes d’énergie importantes et, le plus important, d’effectuer une pulsion mécanique au lieu d’une extraction.

La pulsion cause une augmentation de la pression dans la maison, réduisant ainsi l’entrée de radon. L’approche n’est toutefois efficace que si l’habitation est bien isolée.

Mise sous pression du bâtiment (pressurisation)
Cette méthode, appelée aussi ventilation positive ou pressurisation positive, consiste à insuffler de l’air à l’intérieur du bâtiment, de façon à diluer le radon qui s’introduit dans l’habitation et à réduire la quantité d’air qui est aspirée dans la maison depuis le sous-sol.
Un système de ventilation installé dans le grenier souffle de l’air frais dans l’habitation.
La ventilation à double flux, avec récupérateur de chaleur (VRC) ajoute un noyau récupérateur de chaleur qui récupère entre 50% et 90% de la chaleur, fonctionnant occasionnellement ou en permanence. Ce système met la construction en surpression, ce qui aide à empêcher le radon d’entrer la construction
pulsion-mecanique