Mise sous pression du bâtiment (pressurisation)

Cette méthode, appelée aussi ventilation positive ou pressurisation positive, consiste à insuffler de l’air à l’intérieur du bâtiment, de façon à diluer le radon qui s’introduit dans l’habitation et à réduire la quantité d’air qui est aspirée dans la maison depuis le sous-sol.
Un système de ventilation installé dans le grenier souffle de l’air frais dans l’habitation.
La ventilation à double flux, avec récupérateur de chaleur (VRC) ajoute un noyau récupérateur de chaleur qui récupère entre 50% et 90% de la chaleur, fonctionnant occasionnellement ou en permanence. Ces systèmes doivent être installés dans un endroit facile d'accès pour le nettoyage des filtres et pour diriger l'eau de condensation vers un drain.
Ces systèmes sont souvent plus efficace contre le radon, car ils mettent la construction en surpression, ce qui aide à empêcher le radon d’entrer la construction. En plus, ces systèmes économisent l’énergie et sont donc, à long terme, plus économiques.
Pour des renseignements, contactez IBES.

Mise sous pression du bâtiment (pressurisation)