L'uranium dont dérive la radon, bien que présent dans tous les sols et roches, varie en quantité en fonction du type de roche. Mais même dans le même type de roche sa répartition est hétérogène.

Le radon qui se forme au dépens de l'uranium se propage vers la surface à travers les pores et les fissures de la roche.

Ceci explique que l'exhalation de radon à la surface du sol varie très fortement d'un endroit à l'autre, soit parce que la nature du sous-sol est différente, soit parce que sa structure est différente (présence ou non de fractures et fissures qui favorisent le transfert vers la surface du gaz radon).

houses and radon

Le radon qui s'échappe du sol à l'air libre, est rapidement dilué dans l'atmosphère. Par contre, lorsqu'il pénètre dans les constructions, il peut s'y accumuler et atteindre des concentrations élevées dans certaines circonstances.

Le radon pénètre dans les constructions par les fissures et trous dans les murs et les fondations. Le radon présent dans le sous-sol est en plus aspiré dans l'habitation en raison de la moindre pression atmosphérique à l'intérieur de l'habitation que dans le sous-sol, surtout en période de chauffage.
Surtout dans les endroits peu ventilés, le radon peut atteindre des concentrations élevées.

house and radon